Edito de la semaine

PALABRES SOUS L’ARBRE DE LA CONNAISSANCE

10-SUR LES CHEMINS DE LA COMPLEXITÉ

La technologie naquit le jour où un primate se saisit d’une branche morte pour atteindre un fruit hors de portée. Cependant qu’un sien cousin cassa quelque noix avec un caillou.

La rencontre de ces deux familles et de ces deux techniques engagea l’humanité sur les chemins des complications sociales et de la complexité technologique.

Nous laisserons aux politiciens le soin de démêler et emmêler les complications sociales. Nous, héritiers d’homo faber, savons que c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Nous assumerons notre « bornitude » en réfrénant toute tentation de divagation sur les sentiers, rebattus et bourbeux, de la politique. Nous nous bornerons donc ici à la complexité technologique et systémique.

Après les avoir améliorés en les appointant, et après les avoir essayés à de nombreux autres usages, les deux compères s’avisèrent de rabouter leurs outils pour améliorer les performances de leurs chasses et mieux trucider leurs concurrents.

Ainsi naquirent les armes de jet, de pique et de taille qui eurent une nombreuse descendance.

Ces techniques ouvrirent la voie aux rappointis par lesquels les forgerons excellèrent dans la confection des instruments aratoires et contribuèrent au développement des transports par le ferrage des roues de leurs chars et des sabots de leurs chevaux.

Le cheval vapeur a supplanté la plus belle conquête de l’homme qui n’est maintenant plus guère utilisée que par l’industrie du spectacle, les loisirs, les apparats politiques.

Déjà dans les années mille-neuf-cent-soixante-dix, les sciences des automatismes et de l’informatique avaient autant de disciplines que la physique classique.

Dans cette course, la thermodynamique continua à s’embarquer à bord de tout ce qui bouge et navigue. Elle a fait feu de tout bois, de toute biomasse, de toute matière fissile. Elle a donné des chaleurs et des vapeurs aux écologistes qui veulent remplacer toutes ces énergies, et au galop, par le vent, le soleil, la tectonique, les courants marins, les claquements de dents des frigorifiés.

On nous promet des compteurs intelligents qui nous dispenseront de réfléchir, de ressentir et d’agir. Des machineries, qu’il reste à concevoir, à financer et à installer, nous souffleront le chaud, le froid, le frais, quand et où il faudra.

On nous promet des voitures autonomes exemptes de défaillances, aptes à anticiper toutes situations, qui nous permettront de lire et de dormir pendant qu’elles nous inséreront dans le trafic, réguleront notre vitesse, éviteront les collisions.

Ces objectifs de rêve supposent que toutes productions et consommations d’énergie et tous déplacements soient intégrés en de vastes systèmes de systèmes, cohérents, stables, fiables, continûment disponibles donc redondants, gouvernables, modifiables, susceptibles de maintenance.

En attendant l’intelligence artificielle, plus présente par son nom et ses annonces que par ses contenus, nous fonctionnons avec des systèmes partiels qui ont le mérite d’exister.

Pour ne citer qu’un exemple, qu’il s’agisse d’avions modernes, civils ou militaires, tous sont à la fois usine thermique, centrale électrique, usine hydraulique, concaténation d’une grande diversité d’équipements informatisés, de centres de calcul ou d’échanges d’informations inter systèmes, de centres d’émission et de réception en liaison avec l’environnement…

Tous sont d’une grande complexité qui a pu être maîtrisée par une rigoureuse intégration de technologies aussi diverses que nouvelles. Rien n’aurait pu ainsi être maîtrisé sans les apports de la théorie des systèmes qui a progressivement été formulée et appliquée durant la deuxième moitié du XXème siècle.

Selon les rudiments de cette théorie, un système est l’assemblage de sous-systèmes interdépendants organisés en vue de l’exécution d’une mission. Son contour doit être défini avec précision pour bien le distinguer de son environnement. Un système trop vaste risque de ne pas être gouvernable. Un système trop petit est trop assujetti à son environnement. Les échanges d’informations et de ressources entre le système et son environnement, et entre les éléments du système, doivent être définis avec précision. Chaque sous-système est considéré comme un système. Sauf exception l’assemblage de sous-systèmes optimaux ne saurait constituer un système optimal. En conséquence, la stabilité et le bon fonctionnement d’ensemble d’un système nécessite de bien définir les paramètres auxquels doivent être soumis ses sous systèmes.

Nous sommes déjà sous contrôle de systèmes dont les objectifs ne peuvent être atteints que par un glissement vers un totalitarisme qui ne tardera pas à paraître insupportable par ceux qui lui seront assujettis.

Souvenons-nous de la mission lunaire Apollo XIII. Obligé par une panne de continuer son voyage vers la lune et d’en faire le tour pour prendre un élan gravitationnel. Par la vertu du savoir et de l’intelligence, l’équipage était revenu sur terre à bord du module lunaire.

Certes des phénomènes connus, circonscrits, simulés, expérimentés par les hommes peuvent être automatisés. Mais rien ne saurait remplacer dans l’urgence une équipe, à la fois terrestre et embarquée, intelligente et connaissant parfaitement un système complexe défaillant.

Prétendre gouverner le monde et les hommes par le truchement de programmes et d’algorithmes nous promet des déconvenues, des échecs, des malheurs.

Rien d’autre que la modération et la mise en œuvre(s) de la théorie des systèmes, n’arrêtera la course au gigantisme et à la complexité. Le problème est de décider à quels niveaux et en quels temps il faut les enseigner. Deux écueils sont à éviter :

• Constituer une chasse gardée réservée à une élite scientifique ;

• Assommer et mettre hors-jeu chaque part de génération pour laquelle ces savoirs et ces savoir-faire sont peu accessibles.

Méfions-nous de cette peuplade politique qui croit être envoyée du ciel pour tout régenter. Et nous emberlificoter la vie.

Pierre Auguste 
Le 15 février 2017

 

La redéfinition juridique du harcèlement sexuel

harcelement sexuelLa nouvelle loi relative au harcèlement sexuel a été définitivement adoptée par le Parlement et est parue au Journal officiel du 7 août 2012.

Elle met fin au vide juridique créé trois mois plus tôt par le Conseil Constitutionnel et apporte une protection renforcée des victimes, une définition plus précise du délit et une sécurité juridique qui faisait tant défaut auparavant.

 

Lire la suite...

 

Rémunération et politiques salariales

La gestion des rémunérations a toujours été très stratégique pour les entreprises.
D'une part car les frais de personnels représentent une part importante des coûts de fonctionnement, d'où l'importance de les maîtriser, d'autre part car ils influent directement sur l'implication des salariés et leur sentiment de reconnaissance.

Une politique de rémunération bien réfléchie permet à l'entreprise de mettre en avant ses valeurs et sa stratégie et ainsi de fédérer et d'orienter les actions des salariés autour de ses axes de développement.

 

Lire la suite...

 

L'interdiction des discriminations fondées sur le handicap

Afin de promouvoir l'emploi des personnes handicapées, la loi n°87-517 du 10 juillet 1987 a institué un dispositif, dit d'obligation d'emploi des travailleurs handicapés, imposant à tout employeur qui occupe au moins vingt salariés de prendre des mesures pour favoriser l'insertion professionnelle des personnes handicapées, à hauteur de 6% de son effectif.

Cette obligation a été renforcée par la loi n°2005-102 du 11 février 2005 qui prévoit la majoration, à compter du 1er juillet 2010, de la contribution demandée aux entreprises du secteur privé n'ayant pas pris les mesures nécessaires.

Tant le droit communautaire que le droit interne consacrent le principe général d'égalité de traitement en matière d'emploi et de travail prohibant les discriminations fondées, notamment, sur le handicap.

Lire la suite...

 

La démarche qualité remonte à l'age de pierre

Diane chasseresseComme le disait de toute chose un célèbre chroniqueur, la démarche qualité remonte à la plus haute antiquité.
Lorsque l'homme préhistorique s'est mis à tailler la pierre, puis à la polir, il recherchait déjà la qualité...

 

Lire la suite...

 

La croissance ne peut provenir que de l'action

croissanceL'attentisme est la plus mauvaise posture qui puisse être adoptée par tout entrepreneur.

Beaucoup imaginent une automaticité du revenu alors que les entreprises industrielles ou de service ne récoltent de profit que de l'investissement et du travail qu'elles mettent en oeuvre.

L'assistanat menace y compris celui qui se croyait bien au dessus de lui.

Lire la suite...

 

Initier une démarche Qualité au sein des Ressources Humaines

La notion de qualité devient une préoccupation générale dans les entreprises et dans les directions des ressources humaines en particulier.

L’intérêt de cette démarche est d'intégrer les apports et les exigences de la démarche qualité au sein du service Ressources Humaines afin d'améliorer l'efficacité de la prestation de service et de se situer dans un processus d'amélioration continue des compétences.

Le salarié pend la place du client pour lequel il faut essayer de répondre aux besoins en termes de planification de son activité, de sa carrière, du management de ses compétences et de son suivi dans son implication organisationnelle.

En 2002 l’Association Française de Normalisation a diffusé le document FD X 50-183. Celui-ci détaille les Outils de management des Ressources humaines dans un système de management de la qualité, plus précisément le management des compétences.

Lire la suite...

 

inscrivez vous à la lettre

newsletterInscrivez vous gratuitement à notre lettre spécialisée.

Indiquez dans le champ "demande" les mots clefs concernant les sujets qui vous intéressent, le secteur d'activité, les types de profils, les types d'offres qui vous intéressent...

Nous vous adresserons "la lettre" comportant les informations adaptées sur mesure à vos centres d'intérêt.

Inscrivez vous GRATUITEMENT à notre newsletter

 

 

Sites d'emploi de commerciaux


commerciauxTous les sites emplois et stages de commerciaux et ventes

Nous avons rassemblé pour vous tous les sites spécialisés pour les commerciaux sur lesquels vous pouvez diffuser :
- des offres d'emplois et de stages,
- des demandes d'emplois et de stages,

Lire la suite...

 

La responsabilité sociétale des entreprises : le défi du développement durable

Avec la parution de la norme ISO 26000 fin 2010, le DRH a dû relever le défi de devenir Directeur des ressources humaines et du développement durable et faire en sorte que tous les acteurs, dirigeants, managers, salariés, IRP, contribuent par leurs actions et leurs comportements à ce que l'entreprise assume toutes ses responsabilités sociales, sociétales et environnementales.


Mettre en place des chartes de relations avec les fournisseurs et les clients, préparer l'obtention de labels, favoriser les engagements citoyens, collectifs et individuels, et rendre compte des actions menées est devenu nécessaire.

Partie intégrante et souvent oubliée, le volet du développement durable consacré à l'humain doit être renforcé.

Lire la suite...

 

Le système d'appréciation de l'entreprise ou comment évaluer ses salariés

Si l'entretien d'évaluation est avant tout perçu comme un outil au service de la performance de l'organisation, il est également un outil au service de la stratégie du salarié.

Une démarche d'appréciation bien conduite va permettre de mettre en phase les intérêts de l'entreprise et ceux des salariés dans le cadre du déploiement de la stratégie d'entreprise. Il ne s'agit pas d'évaluer les personnes en tant que telles, mais d'évaluer la qualité des prestations individuelles et collectives.

C'est un levier puissant pour la mesure des contributions individuelles et l'évaluation des compétences.

 

Lire la suite...

 

Former ses salariés

Depuis de nombreuses années la formation s'envisage comme un levier incontournable du développement de l'entreprise et des compétences des salariés.
Selon l'article 6111-1 du code du travail « la formation professionnelle tout au long de la vie constitue une obligation nationale ».

Elle vise à permettre à chaque personne, indépendamment de son statut, d'acquérir et d'actualiser des connaissances et des compétences favorisant son évolution professionnelle, ainsi que de progresser d'au moins un niveau de qualification au cours de sa vie professionnelle.

Lire la suite...

 

Recruter

RecruterSi chaque employeur est libre d'embaucher le candidat de son choix ; étant le seul juge des besoins de l'entreprise, du profil demandé et des capacités présentées, il doit cependant respecter les règles d'embauche et accomplir les formalités requises.

Etapes, interdictions, modalités, voici le vade-mecum d'un recrutement réussi.

 

Lire la suite...

 

Gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences


GPECL'objectif de la GPEC est de faire correspondre les compétences des salariés à l'activité de l'entreprise et à ses perspectives d'évolution, en identifiant les compétences critiques qu'il faut conserver, développer ou acquérir à court ou moyen terme.

Il s'agit donc d'une véritable démarche d'ingénierie des Ressources Humaines visant à concevoir, mettre en œuvre et contrôler des politiques et des pratiques visant à réduire de façon anticipée les écarts entre les besoins et les ressources de l'entreprise, tant sur le plan quantitatif que qualitatif.

Lire la suite...

 

Auto-entreprenariat

auto entreprenariatLa  Loi de modernisation de l’économie du 4 août 2008 a instauré le statut de l'entrepreneur individuel communément appelé auto-entrepreneur avec comme date d'application le 1° janvier 2009.

A la date du 21 juillet 2009, 182 000 personnes avaient été enregistrées alors que le gouvernement tablait initialement sur 200 000 auto-entrepreneurs pour l'ensemble de l'année.

Ce statut s’adresse en particulier aux personnes qui ne veulent pas nécessairement créer une société commerciale pour exercer leur nouvelle activité et souhaitent pouvoir débuter ou arrêter facilement leur activité indépendante (étudiants, salariés, fonctionnaires, demandeurs d'emploi ou retraités).

Les charges sociales et fiscales sont payées par un prélèvement libératoire mensuellement ou trimestriellement calculé sur le chiffre d'affaires.
Ce régime se veut le plus simple possible pour créer une activité indépendante.

Lire la suite...

 

Législation relative aux stages

convention de stageBeaucoup d'entreprises font appel à des stagiaires au sein de leurs services. C'est une formule intéressante tant pour l'entreprise que pour le candidat.

La crise aidant, nombreuses sont les sociétés qui ont recours à ce type de contrat pour repousser voire remplacer un éventuel recrutement. La législation relative aux stages a été progressivement précisée notamment dans un souci de protection des stagiaires. Ainsi certaines conditions doivent-elles être impérativement respectées concernant la rédaction d'une convention de stage, la rémunération et la durée.

 

Lire la suite...

 

Risques encourus avec un CV plagié ou mensonger

cv piratéAfin de forcer la chance durant leur recherche d'emploi, et en toute méconnaissance des risques auxquels il s'exposent, de plus en plus de candidats introduisent sciemment de fausses informations dans leur CV.

Les principales techniques consistent à recopier le CV et la lettre de motivation d'un autre candidat, à revendiquer de faux diplômes ou à mentionner de fausses expériences professionnelles.

IL est toutefois à noter que dans la grande majorité des cas, les employeurs repèrent assez vite le subterfuge.

Lire la suite...

 

Perles ... de culture

perles

Profitez des perles les plus surprenantes, touchantes ou amusantes que nous recevons dans nos formulaires d'inscription de demandeurs d'emplois, de stages et de missions.

De l'utilité de se concentrer pour ne pas produire des candidatures contre-productives…

 

Lire la suite...

 

Diffamation

diffamationCertains utilisateurs ont tendance à penser qu'Internet garantit leur anonymat.

Se croyant protégés par cet anonymat et pensant qu'Internet est une zone de non-droit, ils se permettent de lancer invectives, injures ou diffamation les uns envers les autres.

Nous rassemblons dans cet article des textes juridiques qui démontrent qu'ils encourent jusqu'à 45 000 € d'amende.

 

Lire la suite...

 

<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 Suivant > Fin >>

Page 7 de 7

Accessibilité
Increase Font Size Option 5 Reset Font Size Option 5 Decrease Font Size Option 5
Changer le fond
basic_bleu
Visiteurs
303 Visiteurs connectés